« Le théâtre des émotions » au Musée Marmottan

190,00262,00

Visite guidée privée de l’exposition « Le théâtre des émotions » au musée Marmottan-Monet, du 13 avril au 21 août 2022.

Le théâtre des émotions, avec ses « réactions souvent intenses », est systématiquement présente dans les arts visuels. Elle incarne même la plus grande partie de leur sens, suggérant la chair, stimulant la curiosité. Toutes les expressions y sont illustrées : souffrance, joie, chagrin, enthousiasme, terreur, plaisir, douleur, surprise…

L’exposition parcourt une histoire des émotions dans la représentation, du Moyen-Âge à Christophe Boltanski.

Cette visite par la Compagnie des Guides comprend un passage dans les collections permanentes du musée Marmottan, dont les chefs-d’œuvre de Monet (Impression, soleil levant) et Berthe Morisot.

  • Guides : Bénédicte Dorangeon ou Katia Besnard-Rousseau
  • Durée : 2h00
  • Date et heure : contactez-nous pour nous indiquer vos dates et heures recherchées

  • Prix de la visite privée : 190,00 €
  • Billets : 12,00 €/participant

 

  • Visite de groupe de plus de 6 personnes : nous contacter 
  • Point de rendez-vous : devant l’entrée du musée 2 Rue Louis Boilly, 75016 Paris
UGS : ND Catégorie :

Le théâtre des émotions - Visite guidée de l'exposition 

Du 13 avril au 21 août 2022 au musée Marmottan-Monet - 2 Rue Louis Boilly, 75016 - Paris

Le théâtre des émotions, avec ses « réactions souvent intenses », est systématiquement présente dans les arts visuels. Elle incarne même la plus grande partie de leur sens, suggérant la chair, stimulant la curiosité. Toutes les expressions y sont illustrées : souffrance, joie, chagrin, enthousiasme, terreur, plaisir, douleur, surprise…

L'exposition "Le théâtre des émotions" présentée par la Compagnie des Guides parcourt une histoire des émotions dans la représentation, du Moyen-Âge à Christophe Boltanski. Le  Maitre de Sainte-Madeleine, Philippe de Champaigne esquissent des émotions à clé, précédant les peintres flamands de la Renaissance, quand Dürer est plus réaliste. Puis les émotions se théâtralisent sous l'influence de Charles Le Brun, premier peintre du Roi, voire se mettent en scène avec Joseph Ducreux (Portrait en moqueur), Fragonard (le verrou), ou portent une vision morale avec Louis Aubert et Jean-Baptiste Greuze.

Avec le XIXe siècle, le théâtre des émotions s'étend à la conquête de l’individualité et l’exaltation d’un infini intérieur, donnant sa place au romantisme et intégrant l'individu et l'environnement. Puis la science, aidée de la photographie, s'en mêle pour tenter d'en créer des répertoires ou de les catégoriser.

Les fléaux sociaux gagnent progressivement le droit d’être représentés. L’alcoolisme, les addictions, la prostitution, offrent aux artistes tout un nouvel ensemble d’émotions à transcrire, d'Emile Friant (les amoureux) à Toulouse-Lautrec (Maison de tolérance de la rue des Moulins). Les ravages de la Grande Guerre vont amplifier ce phénomène dans la couleur, le symbolisme et l'abstraction.

La nouvelle intériorité qui suit Freud produit des images révélant une nouvelle expression génératrice de sentiments. L’irruption et l’intégration du monde mécanique, le fantasme du robot à la conquête d’une âme, ou la révolte contre le monde moderne de Dada à Dali ont aussi leurs effets sur la représentation des émotions ou son absence.

Informations complémentaires

Participants (indiquez 0 si vous avez déjà les billets)

0, 1, 2, 3, 4, 5, 6

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.